Rajeunir une varlope / Rejuvenating a Handplane

2010/04/19

Je commence par retirer la lame, la contre lame et leur support de la varlope. Ce grand crochet d’établi assurera la stabilité tout le long du processus.

I start by removing the blade, the backer and the frog from the hand plane. For stability, this large bench hook will be the main support during the whole process.


Sur le crochet d’établi je dépose un panneau particules recouvert de Mélamine et y colle des bandes de papier à poncer de différents grains, en séquence. J’utilise le panneau de Mélamine pour sa surface parfaitement plane, bien qu’une vitre durcie fasse une tout aussi bonne base.

I drop a piece of particle board lined with Melamine on the bench hook and I stick on it different grit of self adhesive sandpaper strips, in sequence. I’m using a Melamine panel because it’s perfectly flat, but a hardened glass would also make a good base.


Compte tenu que ma varlope est âgée et tachée de rouille, je commence par le 80 grains. Notez que mon papier à poncer est tout juste assez large.

Since my hand plane is old and a bit rusty, I’m starting with 80 grit. Note that my sandpaper is barely wide.



Je tiens la varlope fermement et je la garde bien appuyée sur le papier à poncer. Compte tenu que j’utilise un crochet d’établi, sans serre, je dois lever la varlope après chaque course pour la ramener à la ligne de départ.

I hold the plane firmly and keep it down on the sandpaper. Since I’m using a bench hook, without any clamp, I must lift the plane after each stroke to bring it back to the start line.


Voici la semelle après 50 courses au papier 80 grains. Lorsque les débris de métal et de grains s’accumulent, je les tasse avec une brosse.

Here is the sole after 50 strokes with 80 grit sandpaper. When dust from the metal and the grits build-up, I push them away with a brush.


50 courses de plus, et plus de débris à tasser.

50 more strokes, and more dust to push away.


Voilà, après 150 courses au papier 80 grains. J’ai dû sortir l’aspirateur pour ramasser les débris.

Here it is after 150 stokes on 80 grit sandpaper. I had to bring the vaccum over to remove all the fragments.


Maintenant les côtés.

Now the sides.


50 courses ont été suffisantes par côté. Encore des débris.

50 strokes were sufficient on each side. More debris.


Après ces 250 courses j’ai dû protéger mes mains endolories. Ce sont mes gants de vélo.

After these 250 strokes I had to protect my sore hands. They are my bike gloves.


150 courses pour la semelle et 50 de chaque côté, et ce sur chacune des languettes de papier à poncer.

150 strokes for the sole and 50 for each side, and this on each of all the sandpaper strips.




Comme une neuve… mais pas mes bras !

Like a new one… but not my arms !



Je suis entièrement satisfait.

I am completely satisfied.