Un collage parfait / A Perfect Glue-up

2008/10/11

 
Après avoir décidé des joints à utiliser, le bricoleur doit aussi décider quel adhésif utiliser. Aujourd’hui, nous avons plusieurs choix. En fait, il n’est pas rare d’utiliser deux ou trois types de colle sur différentes parties d’un projet.

 
Les 5 clés du succès

 
Le succès de tout joint de colle dépend de cing choses.
 

Les propriétés de la colle
 

Il y a trois propriétés relatives aux adhésifs qui sont nécessaires pour la formation d’un collage solide : La pénétration, la réaction et la prise.

 
Les propriétés du bois
 
Les propriétés du bois qui affectent le collage sont la densité, la direction des grains du bois, et la présence de la sève et des huiles. Les meilleurs collages sont de joints le long du grain du bois.
 
Condition du bois
 
La condition du bois est largement l’affaire du bricoleur. Les joints doivent être libres de marques de scie et de dégauchisseuse et doivent être droits, fermes, et d’équerre. Les côtés brulés, glacés ou polis doivent être retravaillés parce que ces conditions empêchent la pénétration de la colle. Les pièces devraient être coupés avec précision avec des outils tranchants et les joints assemblés doivent être bien serrés. Rendre une surface rugeuse n’est pas une bonne pratique parce qu’il y a risque d’introduire des bulles d’air et de la poussière de bois. Lorsque possible, les joints devraient être préparés et collés le même jour.
 
Le collage
 
Dans les ateliers domestiques, les pots de colles de plastique sont les applicateurs habituels. Appliquez une mince et égale couche de colle sur les deux surfaces et laissez la colle pénétrer quelques minutes. Frottez les pièces de bois ensemble, et si la colle nécessite un serrage, utilisez des serres.
 
L’environnement du collage
 
Vérifiez l’étiquette pour connaître la plage de température d’utilisation de la colle. Les colles de polyvinyle (jaune et blanche) sèchent plus rapidement par temps chaud mais le temps de travail est plus restreint. Finalement, un bon joint sera effectivement plus solide que le bois qui l’entourre.
 
 
After he has decided on the joinery, a woodworker must also decide which adhesive to use. Today, we have many choices. In fact, it isn’t unusual to use two or three types of glue on different parts of the same project.

 
The 5 Keys To Success

 
The success of any glue joint depends on five things.
 
The Properties of the Glue
 
There are three properties of adhesives that are necessary for the formation of a strong bond : penetration, reaction, and cure.
 
Properties of the Wood
 
The properties of the wood that affect the bond are density, grain direction, and the presence of saps and oils. The strongest bonds are made with long grain joints.
 
Condition of the Wood
 
The condition of the wood is largely up to the woodworker. Joints should be free of saw and jointer marks and should be straight, sound, and square. Burned, glazed, or burnished edges should be reworked because these conditions prevent glue penetration. The pieces should be cut accurately with sharp tools and the joint should fit snugly when assembled. Roughing up a surface is not a good practive as this introduces small pockets of air and wood dust. When possible, joints should be prepared and glued the same day.
 
The Gluing Process
 
In home shops a plastic squeeze bottle is the usual glue applicator. Apply the glue in a thin, even coat on both surfaces and let the glue penetrate for a few minutes. Rub the boards together and if the glue requires pressure, apply clamps.
 
The Gluing Environment
 
Check the label for the working temperature range of the glue. PVA adhesives (yellow and white) cure faster in hot weather but also have less open joint time. Finally, a good glue joint will actually be stronger then the wood surrounding the glue line.